Tenir un blog pour votre restaurant.

blogrestolondon

Il y a un mois, on vous disait comment créer un site internet pour votre restaurant, aujourd’hui on vous parle de quelque chose d’un peu similaire, bien que différent.

Dans l'univers concurrentiel de la restauration, un blog peut faire la différence ! Comment créer et animer le blog de votre restaurant : mode d'emploi pour restaurateurs connectés. Comment vous y prendre ? Sur quoi écrire ? Quels outils sont à votre disposition ? Cet article fait le tour de la question pour vous aider à y voir plus clair. Et là vous vous dites, pourquoi un blog?

Quels sont les avantages d’un blog pour votre établissement?

Un blog d’entreprise a de nombreux atouts : Il améliore considérablement le référencement (SEO) de votre site et de votre restaurant, grâce à du contenu régulier et optimisé pour les mots clés qui vous intéressent. Il vous permet de réduire vos coûts de publicité de manière naturelle. Il fidélise vos lecteurs et vous aide à en faire des clients réguliers. Il vous permet de communiquer efficacement sur votre identité, votre équipe, vos producteurs, vos offres permanentes ou temporaires, votre Chef… Il vous aide à élargir votre base de clients en récupérant les emails d’une partie de vos visiteurs (pour l’envoi de newsletters par exemple). Il est le relais idéal de vos comptes sociaux (Facebook ou Instagram par exemple).

Comment créer votre blog ?

Vous pouvez utiliser WordPress, une plateforme de blogging gratuite et riche en fonctionnalités. Si vous disposez déjà d’un site Internet pour votre restaurant, il est simple d’y « raccrocher » votre blog et d’ajouter vos derniers articles dans votre menu de navigation. D’autres solutions existent, comme Tumblr ou Overblog, mais vous aurez beaucoup moins d’impact en matière de référencement et de ventes, puisque votre blog sera hébergé sur une plateforme tierce. Quels types de sujets pouvez-vous aborder sur le blog de votre restaurant ? De manière générale, un blog ne devrait jamais être 100% promotionnel. Par exemple, pour 10 articles publiés, 1 ou 2 seulement devraient être consacrés à faire votre publicité (nouveau menu, offre spéciale, événement, etc.).

Des thématiques intéressantes :

Les dessous de votre restaurant : coulisses des cuisines, achats de votre Chef au marché ou rencontre des producteurs, vie de l’établissement, mise en avant de l’équipe… Vous venez de passez à la caisse enregistreuse de Popina par exemple, parlez en… Des recettes : les internautes adorent les recettes simples ou les techniques culinaires à refaire chez eux. C’est le moment de mettre vos plats phares à l’honneur et de partager votre savoir-faire !Des portraits & présentations de producteurs ou produits : selon la saison, vos arrivages et l’esprit de votre carte, pensez à présenter vos producteurs, vignerons, ou tout simplement un ingrédient spécifique lorsque vous l’ajoutez au menu. L’annonce d’événements ou soirées spéciales: Une soirée festive, un repas de Noël ou un brunch du Nouvel An ? Votre blog est le support tout indiqué pour l’annoncer, en plus des réseaux sociaux.Le relais de publications presse ou web qui mettent en avant votre enseigne. Les concours ou sondages: vous pouvez par exemple prévoir un concours de photographies ou de dessins ou encore pourquoi ne pas récolter l’avis de vos clients sur les prochains menus à proposer à la carte… Le tout est de vous mettre à la place de vos clients, en fonction de ce que vous connaissez d’eux et de l’identité de votre restaurant. Qu’aiment-ils manger ? Sont-ils intéressés par les produits frais, le bon vin, les animations, la cuisine… voire même leur soirée pizza/match de football ?

« Le syndrome de la feuille blanche »

Vous vous dites, mais je ne sais pas écrire, ou que vais-je bien pouvoir raconter? Rassurez-vous, un blog n’est pas que constitué de contenu écrit.

Vous pouvez varier les formats: vidéo, podcast, photographies, insertions de publications depuis les réseaux sociaux… La vidéo marche d’ailleurs particulièrement bien aujourd’hui.Pourquoi ne pas filmer des scènes en cuisine, les charger sur YouTube puis les insérer avec quelques commentaires dans un article de blog ? Un bon smartphone ou un appareil photo suffisent à débuter. Lancez-vous !

Pour la partie écrite, demandez à quelqu’un de vous relire ou déléguez la rédaction à un professionnel ou un employé à qui cela plairait. Il est également important de collecter un maximum d’emails de vos visiteurs, afin de pouvoir leur envoyer des newsletters et les nouveaux articles de votre blog. Nous vous conseillons d’utiliser MailChimp, qui est très intuitif et gratuit tant que votre liste d’abonnés ne dépasse pas 2 000 personnes. Si vous veniez à dépasser cette limite, vous payeriez un prix forfaitaire par la suite. Enfin, si vous souhaitez gagner du temps lorsque vous promouvez vos nouveaux articles, vous pouvez ouvrir un compte gratuit ou payant sur Buffer, une solution facile pour automatiser vos partages sur les réseaux sociaux !

Faciliter votre nouvelle passion:

Créez un calendrier éditorial pour gagner du temps. Un simple tableau Excel avec les sujets des articles et les dates de publication vous permet d’éviter le syndrome de la page blanche. Pensez à y inclure les mots-clés importants pour chaque article. Créez des liens entre vos différents articles, mais aussi vers les sites ou personnes que vous mentionnez. Incitez aux commentaires en posant des questions aux lecteurs, et répondez à tous ceux qui prennent le temps de vous laisser un message. Passez autant de temps à promouvoir votre article qu’à l’écrire. Si vous y avez passé 1 heure, comptez autant de temps à le partager sur les réseaux sociaux, faire l’envoi d’une newsletter, etc. Le plus important est d’être régulier : plutôt que de poster 5 articles en quelques jours et de disparaître pendant 3 semaines, organisez-vous pour créer un rendez-vous fixe avec vos lecteurs : 1 fois par semaine est idéal, mais en fonction de vos contraintes, vous pouvez tout aussi bien décider de publier 1 fois par mois.

22 février 2017